La plupart des victimes passent par trois étapes :

 




 

L’étape de la crise :

Les souvenirs de ces événements peuvent revenir par bribes qui sembleront peut-être dénuées de sens. À force de lutter contre ces souvenirs, la victime peut en arriver à douter d’avoir subi de la violence sexuelle.

Son esprit laisse filtrer petit à petit les informations de façon à ce qu’elle ne se sente pas submergée. Elle peut se mettre à pleurer sans savoir pourquoi. Elle peut se mettre à avoir peur de rester seule ou avoir tendance à s’isoler.

Son partenaire sera souvent désabusé, décontenancé, ne sachant que faire pour l'aider.

À cette étape, il lui est utile de voir un conseiller pour qu’elle puisse apprendre à mieux composer avec ses pensées et ses sentiments. 


L’étape intermédiaire :

Au moment ou la victime décide de faire face à la violence sexuelle qu’elle a subie, elle s’engage dans un cheminement pénible sur le plan émotif. Elle va devoir lutter pour se rappeler des détails de la violence subie, pour exprimer ses sentiments par rapport à cette expérience et pour mettre de l’ordre dans ses souvenirs. Cela signifie qu’elle va devoir reconnaître à quel point la violence sexuelle qu’elle a subie l’a affectée. Elle va connaître un terrible bouleversement émotionnel où peine et colère se succéderont.

Cette étape, souvent longue. N’exercez pas de pression sur votre conjoint/conjointe. Les décisions qui doivent être prises durant le processus de guérison ne sont pas faciles, et elle devra les prendre pour elle-même et non pas pour vous plaire. 

En revanche, elle se sent probablement soulagée aussi, lorsqu’elle comprend certains de ses sentiments et de ses comportements.


L’étape de la résolution du problème :

Grâce à ses efforts, elle parvient à mettre des mots et des sentiments sur ce qu'elle a vécue pour ainsi sentir mieux. Cela ne signifie pas qu’elle n’y pensera plus jamais, ou que tout sera clair dans son esprit. Cependant, elle sera libre de se concentrer sur ce qui arrive dans sa vie maintenant. Lorsque les problèmes liés à l’agression qu’elle a subie referont surface, elle se sentira sûre de pouvoir les régler.

Vous vous sentez probablement soulagé une fois que votre partenaire aura commencé à vous parler de la violence sexuelle qu’elle a subie. Cela vous aidera à comprendre ses comportements qui vous ont dérouté pendant des années. Les problèmes au niveau de la sexualité, de l’intimité et de la confiance peuvent être la conséquence de la violence sexuelle subie pendant l’enfance.